Parasite SEO : Outlook India m’a fait Instant Rank !

YES ! Depuis des mois, je m’acharnais en vain pour améliorer le référencement de mon site web. J’avais tout tenté : optimisation des contenus, netlinking, rédaction d’articles… Rien n’y faisait, mon site stagnait désespérément à la page 324 de Google.

Puis sur un sombre forum black-hat j’ai trouvé : « Essaye Outlook India mon pote. En quelques clics tu vas shooter dans les rankings « . J’étais sceptique mais je n’avais plus rien à perdre.

J’ai donc acheté quelques articles sponsorisés sur Outlook India. Et là, le miracle s’est produit !

En à peine 24 heures, mon site a grimpé au sommet de la page 1 de Google ! Je n’en croyais pas mes yeux. Tous ces liens artificiels avaient dopé mon ranking express.

C’était trop beau pour durer… Quelques semaines plus tard, tout s’est écroulé. Google a détecté ma combine et m’a infligé une pénalité monumentale. Mon site a disparu purement et simplement des résultats de recherche.

Mais néanmoins, on peut vivre très grassement avec le Parasite SEO…

Qu’est-ce que le parasite SEO ?

Le « parasite SEO » consiste à créer des pages ou à acheter des articles sponsorisés sur des domaines faisant autorité afin d’obtenir un classement rapide pour les mots clés ciblés sur Google. L’objectif est de « parasiter » l’autorité de domaine de ces grands sites.

Outlook India est l’un des sites les plus utilisés pour le parasite SEO. Voici pourquoi :

  • Outlook India est un site d’information indien avec une autorité de domaine élevée (DA supérieure à 80).
  • Il accepte les contenus sponsorisés et est donc une cible de choix pour les tactiques de parasite SEO.
  • Son trafic est en forte hausse (x1600% en un an) car de nombreux SEO l’utilisent pour ranker via des posts sponsorisés.
  • Il est bon marché par rapport à des médias occidentaux (300 à 500$ par article).
  • Il a une autorité sur de nombreux sujets et mots-clés, ce qui en fait une cible polyvalente (casino, VPN, pillules…)
  • Les posts sponsorisés passent pour du contenu éditorial aux yeux des moteurs.
  • Les liens sortants peuvent utiliser des acres agressives.

Ainsi, Outlook India combine faible coût, autorité de domaine, flexibilité thématique et éditorialisation, ce qui en fait le site idéal pour mettre en œuvre des tactiques de parasite SEO et ranker rapidement pour toute niche ou mot-clé compétitif.

Le parasite SEO (ou SEO parasitaire) est une technique qui consiste à se greffer sur l’autorité de domaine de sites tierces pour améliorer rapidement son classement.

Concrètement, cela implique :

  • D’identifier des sites avec une forte autorité dans sa thématique (souvent des médias connus).
  • D’y publier du contenu sponsorisé optimisé pour des mots-clés ciblés sur lesquels le site n’est pas encore positionné.
  • De construire des liens pointant vers ce contenu sponsorisé.

Dans le cadre d’une stratégie de parasite SEO, on va typiquement construire des liens qui pointent non pas vers son propre site, mais vers le contenu sponsorisé que l’on a publié sur le site tierce partie.

Par exemple :

  • On publie un article sponsorisé sur le site outlookindia.com à propos des meilleurs casinos en ligne.
  • On va alors construire des liens vers cet article sponsorisé sur outlookindia.com, et non pas vers son propre site.

Puis on construit des liens pointant vers ce contenu sponsorisé.

L’objectif est de renforcer les signaux SEO directement sur l’article sponsorisé publié sur le site tierce partie, afin de mieux ranker sur les mots clés ciblés.

Cela permet de transférer plus rapidement l’autorité du site parasite vers nos mots-clés, plutôt que de construire des liens vers notre propre site. C’est en cela que réside l’intérêt principal du parasite SEO.

L’objectif est de profiter de l’autorité détenue par ces sites pour ranker rapidement pour certains mots-clés compétitifs, plutôt que de construire sa propre autorité sur le long terme.

Les risques sont que le site retire le contenu ou en modifie les liens. Mais le parasite SEO permet d’obtenir des résultats beaucoup plus rapidement qu’une stratégie classique de netlinking. C’est une tactique controversée mais de plus en plus répandue.

Lire aussi :   Bien comprendre Google Discover et optimiser son contenu pour le SEO Google Discover

Ecraser les petits sites

Les sites populaires utilisés pour le référencement parasite comprennent les grandes publications d’information comme Outlook India ainsi que les sites d’information locaux. Les sites de niche qui font autorité dans certains domaines comme les jeux d’argent, la perte de poids, etc. sont également des cibles courantes.

  • Le référencement parasite peut fonctionner pour presque n’importe quelle niche ou mot-clé, mais il devient plus difficile pour les mots-clés commerciaux ultra-compétitifs où les grandes marques ont des sites à forte autorité. Il fonctionne mieux pour battre les petits sites de niche et les blogueurs.
  • Le risque est que le site parasite modifie les liens ou supprime des pages s’il se rend compte qu’il est utilisé à des fins de référencement. Des relations commerciales répétées et positives peuvent réduire ce risque.
  • La construction de liens est encore souvent effectuée vers les pages parasites, mais tend à utiliser des liens de moindre qualité par rapport à la construction de liens vers votre propre site, étant donné que l’autorité du site parasite permet une plus grande marge de manœuvre.
  • Le référencement parasite semble devenir plus efficace au fil du temps, car Google accorde plus d’importance aux liens et à l’autorité du domaine. Il s’agit peut-être d’une réaction à l’augmentation du contenu généré par l’IA.
  • Il semble également bien placé pour bénéficier de l’évolution de Google vers des résumés basés sur les requêtes et alimentés par MUM dans des produits tels que SGE, puisqu’il permet aux référenceurs de contrôler le consensus. Si les 10 premiers résultats de la SERP sont des sites parasites contrôlés par les référenceurs, SGE ne fera que résumer ceux-ci…


En résumé, le référencement parasite permet aux référenceurs de louer l’autorité de grands sites d’éditeurs afin de se classer rapidement pour des mots-clés compétitifs dans de nombreuses niches. Il s’agit d’une tactique de plus en plus puissante à mesure que Google évolue.

Différence entre Link-Building classique et Parasite SEO

Il existe quelques différences essentielles entre le référencement parasite et la construction normale de liens :

  • Le référencement parasite repose sur l’exploitation de l’autorité de sites existants très puissants plutôt que sur le développement de l’autorité de votre propre site.
  • Le contenu est hébergé sur le site faisant autorité, et non sur votre propre site. L’objectif est d’obtenir des classements, et non des liens vers votre propre site.
  • Les liens créés renvoient à des pages du site faisant autorité, et non à votre propre site. Cela renforce le contenu parasite.
  • Le texte d’ancrage peut être plus agressif puisque vous bénéficiez de l’autorité du domaine.
  • Les liens de faible qualité qui pourraient nuire à un site normal peuvent être utilisés sans nuire beaucoup au site faisant autorité.
  • Le risque de perte de contrôle est plus élevé puisque vous n’êtes pas propriétaire du site. Le contenu peut être supprimé.
  • Le processus est beaucoup plus rapide – dans certains cas, il suffit d’un seul article pour gagner des places dans le classement. Le référencement normal nécessite des mois ou des années de construction de liens.
  • Les coûts permanents si vous devez continuellement payer pour maintenir les articles et les liens sponsorisés.

En résumé, le référencement parasite est plus tactique et se concentre sur des classements rapides plutôt que sur l’équité des liens à long terme. Le compromis est un risque plus élevé pour un rendement beaucoup plus rapide sur des mots-clés spécifiques.

Parasite SEO pas à pas

Voici un bref aperçu, étape par étape, de la manière de procéder à un référencement parasite :

  • Identifiez les sites qui font autorité dans votre créneau et qui proposent une option de publication payante. Recherchez le « contenu sponsorisé » ou des sections similaires sur leur site.
  • Recherchez des mots-clés pour lesquels ces sites ne sont pas encore classés et qui sont pertinents pour leur autorité et votre niche. Utilisez des outils tels que SEMrush et Ahrefs.
  • Contactez-les et achetez un article sponsorisé sur le site pour votre mot-clé cible. Assurez-vous de garder le contrôle sur les liens de texte d’ancrage.
  • Créez un contenu approfondi de haute qualité pour votre article sponsorisé, optimisé pour le mot-clé ciblé.
  • Publiez le contenu sur le site faisant autorité en tant qu’article sponsorisé.
  • Créez des liens vers votre article sponsorisé pour renforcer les signaux. Utilisez un texte d’ancrage approprié et des sites pertinents et de qualité.
  • Surveillez les classements et le trafic pour voir si vous gagnez des classements ou du trafic pour vos mots clés cibles.
  • Répétez le processus pour d’autres mots-clés et sur d’autres sites. Essayez de faire en sorte que plusieurs pages parasites soient classées par consensus.
  • À long terme, gérez les relations avec les sites afin de maintenir vos liens et d’éviter que le contenu ne soit supprimé.
Lire aussi :   Comment gagner de l'argent avec le SEO ?

L’essentiel est de trouver des sites sur lesquels vous pouvez publier du contenu optimisé pour des mots-clés pour lesquels ils ont déjà de l’autorité. Cela vous permet de parasiter leur confiance et leur classement.

Quels sites choisir pour le parasitisme SEO ?

Déjà évitez outlookindia qui est scruté par tous les SEO de la planète… Il existe plus de 600 sites de ce genre.

Cherchez des sites thématisés par rapport à votre requête.

Voici un point de départ :

  • Times Union
  • Times of Jerusalem
  • 10news.com
  • Sites de presse locaux
  • Sites d’actualité africains

Risques du parasite SEO

Voici quelques uns des principaux risques associés au parasite SEO:

  • Risque de voir vos liens modifiés ou supprimés – Le site sur lequel vous avez publié du contenu sponsorisé conserve le contrôle et peut décider de changer ou supprimer vos liens sortants.
  • Risque de suppression de contenu – Le contenu sponsorisé peut être retiré par le site s’il est considéré comme du spam ou ne respecte pas les règles.
  • Sanctions de moteurs de recherche – Les tactiques agressives de parasite SEO peuvent être détectées par Google et autres et entraîner des sanctions ou un déréférencement.
  • Perte d’investissement – Si le contenu est supprimé, vous perdez l’argent investi dans la création du contenu sponsorisé et l’achat d’espace.
  • Atteinte à la réputation – Être associé à des tactiques de spam peut nuire à votre réputation en SEO sur le long terme.
  • Concurrence accrue – Une fois la tactique connue, la concurrence peut l’adopter et saturer le site parasite.
  • Coûts récurrents – Les frais pour maintenir du contenu sponsorisé peuvent être élevés à long terme.
  • Pas de contrôle total – Vous dépendez toujours des politiques et algorithmes du site parasite et des moteurs de recherche.

Il est donc préférable de bien sélectionner les sites sur lesquels publier et de miser sur des relations à long terme pour minimiser ces risques. La modération est recommandée.


*Note : Cet article n’approuve ni ne recommande l’utilisation de ces tactiques, mais vise plutôt à fournir une vue d’ensemble de cette pratique dans le paysage du référencement.

Procédez à vos propres risques et tenez-vous toujours au courant des dernières lignes directrices en matière de référencement et des pratiques éthiques.


Phil