chatGPT : la fin de Google en 2023 code rouge google IA chatbot. Combat de Titans

Un million de personnes ont adopté la nouvelle intelligence artificielle chatGPT de Elon Musk. Google, très inquiet, a déclenché un code rouge. Google a tué les pages jaunes, l’IA va tuer la recherche Google.

chatGPT est extraordinaire. Rien à voir avec les autres chatBot que vous avez pu tester jusqu’à présent. Lorsque vous faîtes une recherche, chatGPT vous renvoie une réponse, concise, synthétique et documentée.

Quand on pose une question à Google, on se retrouve avec une liste de sites à parcourir, cela prends du temps. Certains pourraient même trouver que cela est particulièrement has-been.

La fin de la barre de recherche

C’est pas la première fois qu’une technologie révolutionnaire tombe dans les oubliettes : Netscape, téléphone Nokia, Napster…

Google a déjà raté Facebook, Alexa, Google Wave, Google Buzz, Google Plus… la liste est longue. Va-t-il louper le virage des agents conversationnels ?

Le créateur de Gmail, Paul Buchheit, affirme que ce chatbot IA pourrait tuer Google Search. ChatGPT.

Depuis sa sortie ChatGPT de OpenA, impression et stupéfie les utilisateurs par sa capacité à déchiffrer les prompts et à fournir des réponses.

Google pourrait être à seulement un an ou deux d’une perturbation totale.

Paul Buchheit, créateur de GMAIL

Et si la barre d’URL/recherche du navigateur était remplacée par une IA qui complète automatiquement nos pensées et questions au fur et à mesure que je l’on tape, en fournissant la meilleure réponse.

Peut-être que Google n’est par mort pour de bon, s’il réussit à changer son modèle d’affaires.

La vieille interface de recherche sera utilisée par l’IA pour rassembler des informations et des liens pertinents, qui seront ensuite résumés pour l’utilisateur instantanément par une IA alors qu’il faudrait plusieurs minutes à un humain

ChatGPT présente des faits dans des phrases concises et faciles à comprendre, plutôt que dans une liste de liens internet.

Il est capable d’expliquer des concepts en des termes que tout le monde peut facilement comprendre. Il peut également créer des business plans, des idées de cadeaux d’anniversaire, des sujets de blog et des plans de vacances.

Fournir un service à la clientèle : ChatGPT peut répondre aux questions et fournir des informations aux clients par le biais d’une interface de chat, libérant ainsi les agents humains pour qu’ils traitent les demandes plus complexes.

Panique chez GOOGLE : code rouge

Face au succès incroyable de chatGPT la direction de Google à annoncé un « code rouge », une sorte d’alarme incendie.

C’est une crainte de nombreuses entreprises de la Silicon Valley : l’arrivée d’un changement technologique massif qui pourrait remodeler l’entreprise.

Google est confronté à la première menace majeure pour son activité principale de recherche. Un cadre de Google a décrit cette initiative comme la différence entre le succès et l’échec pour l’avenir de Google.

Même si Google possède ses propres laboratoires de recherches, les experts sont d’avis que Google ne pourra pas concurrencer les entreprises plus petites et plus jeunes qui créent des chatbots, à cause des innombrables façons dont cette technologie pourrait nuire à ses activités.

Une polémique à déjà eu lieu lorsque un ingénieur de chez Google, Blake Lemoine, a affirmé que le chatbot de Google LaMDA était intelligent. L’affirmation était fausse, mais la technologie a démontré comment la technologie des chatbots a été améliorée au cours des derniers mois.

Google pourrait hésiter à utiliser cette technologie pour remplacer son moteur de recherche sur Internet, car elle n’est pas adaptée à la diffusion de publicités numériques, qui représente plus de 70 % de ses revenus.

Aucune entreprise n’est à l’abri du risque. Pour les entreprises qui ont connu un succès exceptionnel sur un aspect, comme Google et son moteur de recherche, il est difficile d’en créer un second avec un produit complètement différent.

chatbots Google a un sérieux problème avec son modèle économique… Si les chatbots donnent les bonnes réponses aux recherches de internautes, il y a beaucoup moins de raisons d’encourager les gens à cliquer sur les publicités.

Sundar Pichai, le PDG de Google et de sa société mère, Alphabet, a demandé à ses employés de créer des produits d’IA qui produisent des œuvres d’art ainsi que d’autres images, comme notamment DALL-E, une autre technologie développée par OpenAI. DALL-E est déjà utilisée par plus de 3 millions de personnes.

Que peut faire chatGPT ?

  • Générer du contenu : ChatGPT peut être utilisé pour générer du texte, comme des articles ou des messages sur les médias sociaux, en lui fournissant une invite et en guidant sa production.
  • Divertissement et engagement des utilisateurs : ChatGPT peut être utilisé pour créer des chatbots interactifs capables d’entretenir des conversations avec les utilisateurs à des fins de divertissement, d’éducation ou de SAV
  • Automatiser des tâches : ChatGPT peut être entraîné à effectuer des tâches spécifiques, comme la prise de rendez-vous ou le remplissage de formulaires, en interagissant avec lui via une interface de chat.

Erreurs et IA

L’IA n’est pas sans risques… Comme les chatbots apprennent en analysant des quantités massives de données téléchargées sur des sites web, ces chatbots sont capables de développer la capacité de mélanger les faits avec la fiction.

Ils peuvent fournir des informations susceptibles d’être biaisées à l’encontre des femmes et des personnes de race. Ils sont capables de créer un langage négatif, notamment des discours de haine.

ChatGPT est souvent truffé d’erreurs. Il n’est pas en mesure de vérifier ce qu’il affirme et ne peut pas faire la différence entre des informations factuelles et des informations erronées.

Une menace existentielle

ChatGPT lancé par OpenAI, entreprise co-fondée par Elon Musk en 2015, dédiée à la recherche et au développement d’une intelligence artificielle amicale pourrait créer une singularité technologique très rapidement.

Avec la puissance de calcul actuel des ordinateurs, une IA de niveau humain pourrait accomplir 10 000 ans de travail intellectuel en une seule journée ! Et ce nombre en constante augmentation !

Imaginez tout ce qu’Albert Einstein aurait pu faire en 10 000 ans.

Imaginez maintenant que d’innombrables copies de cette IA soient exécutées en même temps, et qu’elles soient capables de s’améliorer d’elle-même. Ce qu’elles font déjà en s’appuyant sur les retours des utilisateurs.

Pensez un instant à ce que cela signifie : une croissance exponentielle de l’intelligence artificielle. Des remèdes pour toutes les maladies, des avancées dans les sciences des matériaux, des découvertes en physique, etc.

Le monde entier va changer.

Ceux qui vivent aujourd’hui sont témoins de l’aube de l’évolution de l’humanité vers une nouvelle façon d’être ; ils assistent à la naissance d’un nouveau type de vie, nos enfants numériques.

Espérons maintenant que les premières personnes à développer l’intelligence artificielle ne soient pas des despotes ou des criminels… Nous sommes confrontés à une menace existentielle si cela va de travers.

A lire également